Quel siège auto choisir pour son bébé ?

Les offres du moment 


50%Meilleure Vente n° 1 LETTAS Siège Auto et rehausseur Groupe 0+1/2/3 (de 0 à 36 kg / 0 Mois 12 Ans) avec ISOFIX Protection Contre Les impacts latéraux ECE R44/04
9%Meilleure Vente n° 2 Mycarsit Siège Auto, Groupe 0/1/2 (de 0 à 25 kg), Gris
39%Meilleure Vente n° 3 Bébé Confort Rodifix Airprotect,  Siège-auto Groupe 2/3 (15 à 36 kg), ISOFIX, de 3,5 à 10 ans, Black Raven
7%Meilleure Vente n° 4 Mycarsit Siège Auto et Rehausseur, Groupe 1/2/3 (de 9 à 36 kg), Gris

En France la réglementation sur la sécurité du conducteur et des passagers est stricte. Elle englobe différentes règles dont celles concernant les sièges auto bébé. En effet, s’il y a bien un passager plus fragile que les autres, c’est bébé.

La sécurité du bébé est primordiale et le siège d’une voiture n’est pas adapté pour le protéger, d’où l’obligation d’utiliser un rehausseur qui répond à des normes précises. Il existe différents groupes de sièges pour bébé que nous allons vous présenter en détail au sein de cet article. Le choix se fait notamment en fonction de l’âge de l’enfant, de son poids et de sa taille. Pour être sûr de choisir le bon modèle, il est important de connaître les règles qui s’appliquent et les obligations en matière de sécurité.

Plusieurs marques sont disponibles sur le marché et afin que vous puissiez gagner du temps, nous avons regroupé les meilleurs modèles du moment. Grâce à ce guide complet, vous avez à disposition toutes les informations essentielles pour choisir le bon modèle afin que votre bébé soit en sécurité lorsqu’il voyage avec vous, et en veillant à respecter les obligations imposées par la loi française.

Siège auto : l'indispensable si vous avez un bébé ou enfant en bas âge

Plus qu’indispensable, le siège auto bébé est obligatoire. Il est inconcevable que vous rouliez en voiture avec un bébé ou un enfant en bas âge qui n’est pas installé sur un siège auto. Non seulement cela met sa sécurité en danger, car il est trop bas et la ceinture de sécurité n’est pas adaptée à sa taille.

Mais vous risquez en plus une lourde amende en cas de non-respect de ce règlement, ce qui est tout à fait justifié. Cette infraction entraîne une amende de 4e classe s’élevant au minimum à 135 euros et pouvant atteindre jusqu’ à 750 euros.

Le siège auto bébé fait donc partie des équipements qu’il faut prévoir lorsque vous attendez la venue d’un bébé, au même titre que la poussette, le lit et bien d’autres accessoires indispensables au bien-être de bébé.

En tant que matériel de sécurité, vous ne devez pas acheter n’importe quel siège auto, mais vous devez veiller à ce qu’il respecte les normes de sécurité imposées par la loi et qu’il correspond à l’âge, au poids et à la taille de votre bébé. En effet, le siège auto existe sous différentes formes accompagnant l’enfant jusqu’à ses 10 ans.

Les groupes de sièges auto : comment ça marche ?

Il existe différents groupes de sièges auto bébé selon la taille ou le poids de l’enfant. Avant d’évoquer en détail ces différents groupes, revenons sur la norme Isofix dont dépend la classification des groupes.

La norme Isofix est une norme ISO d’ancrage pour les sièges pour enfants. En France, le système Isofix est obligatoire sur les voitures neuves depuis 2011. En Europe, depuis 2013, la norme i-size sur laquelle nous revenons plus bas, impose le système Isofix.

La norme R129 doit peu à peu remplacer la norme R44. Il est prévu que les sièges R44 seront définitivement interdis de vente en 2018, même d’occasion. Donc si vous achetez un siège bébé, veillez à choisir un modèle R129, c’est-à-dire i-size.

Pour les véhicules équipés d’un système Isofix, on distingue 4 groupes de sièges selon la taille de l’enfant et en fonction de la réglementation R129 :

  • Groupe 0 : pour les enfants mesurant jusqu’à 70 cm
  • Groupe 0+ : pour les enfants mesurant jusqu’à 80 cm
  • Groupe I : pour les enfants mesurant jusqu’à 1 mètre
  • Groupe II : pour les enfants mesurant jusqu’à 1,50 mètre

Pour les véhicules ne disposant pas d’un système Isofix, 5 groupes se distinguent selon le poids de l’enfant et en fonction de la norme R44 :

  • Groupe 0 : pour les enfants pesant jusqu’à 10 kg
  • Groupe 0+ : pour les enfants pesant jusqu’à 13 kg
  • Groupe I : pour les enfants pesant de 9 à 18 kg
  • Groupe II : pour les enfants pesant de 15 à 25 kg
  • Groupe III : pour les enfants pesant de 22 à 36 kg

Différents types de sièges auto bébé

Plusieurs types de sièges auto bébé sont présents sur le marché. Attention, car selon l’âge, le poids et la taille de votre bébé, vous devez choisir un modèle autorisé par la législation :

  • Lit nacelle pour les enfants des groupes 0 et 0+ (véhicule avec système Isofix) : il doit être fixé parallèlement au dossier du siège arrière et posséder un filet anti-éjection. Le bébé est allongé.
  • Coque dos à la route ou siège dos à la route pour les enfants des groupes 0 et 0+ : fixé à l’avant ou à l’arrière du véhicule, mais toujours dos à la route. Le bébé est semi-allongé. Vous avez également le siège pivotant qui permet les deux positions.
  • Siège à harnais ou avec bouclier pour les enfants du groupe I : à l’arrière du véhicule et face à la route. L’enfant est assis.
  • Rehausseur pour les enfants des groupes II et III (sans Isofix) : à l’arrière du véhicule et face à la route. L’enfant est assis.

Attention, quand le siège auto est installé sur le siège passager avant, veillez à désactiver l’airbag frontal.

Pensez également à bien fixer le siège auto au système Isofix ou aux points d’ancrage de la ceinture selon le type de siège et selon le système disponible dans le véhicule. De même, l’enfant doit être bien attaché au siège.

Lorsque vous achetez un siège vérifiez les étiquettes pour savoir à quel groupe il appartient, et s’il répond à la norme ECE R44 ou i-size. Lisez attentivement la notice fournie avec le siège afin de fixer correctement le siège auto et de savoir comment bien attacher l’enfant tout en respectant les mesures de sécurité.

Si l’enfant est suffisamment grand pour être attaché avec la ceinture de sécurité, le siège auto n’est plus obligatoire.

Choisir un siège auto bébé : notre guide

Les critères les plus importants pour choisir un siège auto bébé sont ceux que nous venons de vous présenter dans les deux parties précédentes : le groupe auquel appartient votre enfant et le type de siège auto correspondant au groupe en question. Ainsi, selon la taille et le poids de votre bébé, vous pouvez choisir un groupe de siège parmi les 4 ou 5 groupes disponibles selon que votre véhicule possède ou non un système de fixation Isofix. Pour certains groupes, vous avez le choix entre plusieurs types de sièges.

En règle générale pour le groupe 0, la coque dos à la route est plus recommandée que la nacelle, car le bébé est en position semi-allongée, ce qui semble être une meilleure position pour sa colonne vertébrale, selon l’avis de la majorité des pédiatres. Concernant le choix entre le siège à harnais ou le siège à bouclier (réceptacle), le choix dépend de chacun et nous ne pouvons pas affirmer lequel est mieux que l’autre.

Actuellement les normes R44 et R129 coexistent. Adoptée en 2013, la norme R129 (i-size) est censée remplacer peu à peu la norme R44. Il était prévu que cela se fasse dans les 5 ans minimum, soit en 2018 au plus tôt. Pour le moment, les sièges R44 sont encore disponibles à la vente. Cependant, si vous achetez un modèle neuf, nous vous conseillons de choisir un siège répondant à la norme i-size, car vous pourrez le revendre une fois que votre enfant n’en aura plus besoin, ce qui n’est pas certain avec un siège R44, même si l’interdiction ne devrait pas avoir lieu avant 2020.

Les normes sont indiquées par des étiquettes cousues au siège auto bébé. Des étiquettes que ne faut en aucun cas découper.

Veillez également à vérifier que le siège auto est compatible avec votre ou vos véhicules. La liste des véhicules compatibles est disponible sur le site de la plupart des fabricants de sièges. Néanmoins, si votre voiture n’est pas présente dans une liste, cela ne signifie pas forcément qu’elle n’est pas compatible, mais peut-être qu’elle n’a pas été testée. Le mieux est de vous référer aux dimensions du siège et à son mode de fixation pour vérifier s’il est compatible avec votre véhicule.

Fiez-vous aussi aux crashs tests effectués par l’ADAC conjointement avec le TCS et l’OAMTC et supervisés par l’ICRT (International Consumer Research and Testing). Deux séances de crash test sont effectuées chaque année en mai et en octobre. Les résultats sont accessibles sur le site de ces différentes structures, mais également sur tous les sites qui décident de diffuser les résultats de l’ICRT.

Les marques de confiance

Il existe un très grand choix de marques de sièges auto. Avant toute chose, vérifiez que la marque et le modèle respectent bien les critères que nous avons définis ci-dessus. Le siège doit répondre aux normes européennes et françaises. Sur internet on trouve parfois des modèles à des prix très attractifs, mais qui ne sont pas aux normes.

Voici une liste de marques de confiance réputées pour la qualité de leurs produits : Recaro, Cybex, Bébé Confort, Britax-Römer, Chicco (d'autres marques seront ajoutées régulièrement).

Cliquez sur les logos ci-dessous pour accéder à nos comparatifs :

Comparatif : notre sélection des meilleurs sièges auto bébé


Modèle

Caractéristiques

Prix

Mycarsit Cosmo
Siège à harnais

Groupe 0+ et I

  • Norme ECE R44/04
  • Pour tous les véhicules munis de ceinture de sécurité 3 points
  • 3 étoiles aux tests ADAC/TCS
  • Housse confort
  • Cale Appuie-tête rembourrée
  • Réducteur de profondeur rembourré
  • Déhoussable et lavable à la main
  • Poids : 5,4 kg
  • Dimensions : 450 x 520 x 600 mm
  • Garantie de 2 ans
  • Fabrication 100 % française
  •  Existe en 28 coloris différents

Bébé Confort Opal
Siège à harnais

Groupe 0+ et I

  • Isofix
  • Norme ECE R44/04
  • Réglage hauteur et largeur
  • Siège évolutif selon la taille de l’enfant
  • Housse lavable
  • Assise confortable et molletonnée
  • Têtière : 6 positions
  • Coussin réducteur amovible pour nouveau-né
  • Inclinaison optimale en position dos à la route
  • 5 positions d’inclinaison en position face à la route
  • Protections rembourrées sur le harnais
  • Base rotative qui facilite le changement de position dos route / face route grâce à un passage de ceinture identique et qui réduit considérablement les risques de mauvaises installations dans ces 2 configurations.
  • Haute protection de la tête
  • Système de tension de la ceinture de sécurité
  • Harnais 5 points
  • Guide-sangles
  • Protections rembourrées sur le harnais
  • Réducteur d'assise inclus
  • Coussin réducteur
  • Garantie à vie
  • Existe en 6 coloris différents
  •  Fabriqué en Europe

Bebe2luxe The One
Siège à harnais

Groupe 0+ et I

  • Isofix
  • Norme ECE R44/04
  • Rotation à 360° pour une orientation dos ou face à la route, et qui permet d’installer et de sortir plus facilement le bébé
  • Protection contre les impacts latéraux
  • Réducteur pour nouveau-né offre plus de confort et de maintien
  • Repose-tête réglable en hauteur
  • Réglage du harnais à une seule main
  • Confort continu avec plusieurs positions d’inclinaison (couché ou éveillé), 4 positions dos à la route + 3 positions face à la route.
  • Housse facilement amovible, sans retirer le harnais
  • Dimension : 710 x 440 x 490/550 mm
  •  Poids : 14kg

Mycarsit Custo
Réhausseur à harnais

Groupe I, II et III

  • Norme ECE R44/04
  • Pour tous les véhicules munis de ceinture de sécurité 3 points
  • 3 étoiles aux tests ADAC/TCS
  • Housse confort
  • Appuie-tête rembourré et ajustable en hauteur
  • Harnais 5 points
  • Accoudoirs
  • Protection Latérales
  • Guide ceinture intégré
  • Poids : 4,5 kg
  • Dimensions : 490 x 430 x 685 mm
  • Garantie de 2 ans
  • Fabrication 100 % française
  •  Existe en 28 coloris différents

Bébé Confort Rodifix Air Protect
Réhausseur

Groupe II et III

  • Isofix
  • Norme ECE R44/04
  • 4 étoiles aux tests ICRT
  • Bouclage sûr et rapide : boucle visible et très facile d'accès pour qu'un enfant puisse s'attacher tout seul
  • Sécuritaire : installation stable grâce aux 2 points d'ancrage Isofix
  • Risque réduit de mauvaise installation.
  • Protection contre les chocs latéraux : technologie air protect
  • Evolutif : ajustement simultané de la têtière et du dossier en hauteur
  • Système d'inclinaison avec 2 positions : 1 position assise et 1 position repos
  • Garantie à vie
  •  Existe en 7 coloris

Recaro Young Sport
Réhausseur à harnais​​​​

Groupe I, II et III

  • Norme ECE R44/04
  • Absorbeurs de chocs
  • Système de harnais réglable en hauteur
  • Pinces de ceinture brevetées offrant une meilleure protection
  • Mousse à mémoire de forme offrant un meilleur confort et une meilleure ventilation de l’air
  • Poignée de transport ergonomique
  • Système d’attache ceinture 3 points
  • Siège évolutif avec appui-tête réglable en hauteur : 3 hauteurs en groupe I et 2 hauteurs en Groupes II et III
  • Harnais de sécurité 5 points en groupe I
  • Inclinaison facile
  • Réducteur d’assise pour les plus petits avec mousse à mémoire de forme
  • Tous les revêtements peuvent être déhoussés et lavés en machine jusqu'à 30 °C
  • Dimensions : 440 x 450 x 520/715 mm
  • Poids : 8,5 kg
  • Garantie 2 ans
  •  Noir

Cybex Pallas 2-Fix
Siège auto à bouclier transformable en réhausseur

Groupe I, II et III

  • Isofix
  • Norme ECE R44/04
  • Dossier réglable en hauteur 11 positions
  • Bouclier ajustable
  • Fonction d'inclinaison pouvant être facilement ajustée d'une seule main pour passer en position sommeil
  • Appui-tête inclinable en 3 positions qui empêche la tête de l'enfant de tomber en avant pendant son sommeil (breveté)
  • Système L.S.P. Plus : protection linéaire contre les impacts latéraux optimisée
  • Dimensions : 455 x 555 x 900 mm
  • Poids : 11,2 kg
  • Habillages en matière respirante, lavables en machine à 30°
  • Existe en 7 coloris
  •  Fabriqué en Allemagne

La norme i-size, c'est quoi ?

La certification i-size ou R129 est une norme européenne qui vise à remplacer la norme ECE R44. Pour le moment, les deux normes cohabitent, mais d’ici à 2020 il est prévu que les constructeurs soient obligés d’utiliser la norme i-size. Puis, la norme R44 sera complètement interdite d’utilisation (vers 2030).

Par rapport à la norme R44, la certification R129 se veut encore plus exigeante en matière de sécurité pour l’enfant. Par exemple, un test de choc latéral est ajouté. De même, le voyage dos route est obligatoire jusqu’à 15 mois contre 9 mois avec la norme R44. Le système Isofix devrait également être imposé.

La certification i-size change également la façon dont sont classés les groupes, passant d’un classement selon le poids et 5 groupes à un classement selon la taille et 4 groupes. Tout en indiquant le poids maximum d’utilisation.

Quelques conseils importants avant d'acheter un siège auto bébé

Avant de partir à la recherche d’un siège auto, vous devez prendre connaissance des différents groupes que nous avons évoqués au début de cet article. De même, il est nécessaire de connaître les différents types de sièges. Ensuite, vous devez déterminer si vous préférez investir dans des sièges moins chers, mais que vous changerez selon la croissance de l’enfant ou opter pour un siège ajustable qui l’accompagnera plus longtemps, voire jusqu’à ses 10 ans.

Ayez également en tête qu’un siège i-siez coûte en moyenne plus cher qu’un modèle R44, mais que vous pourrez le revendre plus facilement lorsque votre enfant n’en aura plus besoin. Vous devez aussi prendre en compte votre véhicule, le système de fixation qu’il propose et les dimensions que le siège ne doit pas dépasser.

Finalement, le choix entre un produit neuf ou d’occasion peut aussi se poser. Veillez simplement à ce que le siège soit en bon état, que la sécurité ne soit pas altérée et qu’il réponde bien aux normes actuelles.

Choisir un siège auto bébé d'occasion : notre avis

Parmi les sièges que nous vous avons présentés, dans la catégorie 0+ et I, le modèle Bébé Confort Opal présente sûrement le meilleur rapport qualité/prix. Au niveau des sièges I, II et III, le modèle Cybex Pallas 2-Fix est le plus complet et le plus polyvalent, mais le Recaro Young Sport offre un meilleur rapport qualité-prix.

Jusqu'à quel âge utiliser un siège auto ?

Les différents groupes définissent à quel moment il faut changer de type de siège. Selon la législation française, le rehausseur est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans. Cependant, si l’enfant est grand (en général plus de 1,5 m), il est possible d’installer l’enfant directement sur le siège.

Le rehausseur sert avant tout à ce que la ceinture soit à la bonne hauteur sur l’épaule et la sangle ventrale à plat sur les cuisses de l’enfant.

Quand faut-il changer le siège auto ?

Il faut vous fier au poids et à la taille de votre enfant pour savoir quand changer de siège auto et en vous appuyant sur les différents groupes de sièges présentés au début de ce guide. Sachant qu’il existe des sièges ajustables pouvant être utilisés plus longtemps.

Veillez à bien respecter les consignes et à changer de siège quand il le faut, car la sécurité du bébé et son confort sont en jeu.

Où acheter un siège auto bébé de qualité au meilleur prix ?

Vous pouvez acheter un siège auto de qualité dans une boutique spécialisée. Vous en trouvez également dans certaines grandes enseignes. Cependant, le choix est souvent restreint et pour profiter d’une offre plus grande, internet reste la meilleure solution.

Les fabricants disposent souvent de leur propre boutique en ligne, mais pour un choix plus vaste, Amazon est la référence. En plus, le géant américain est souvent imbattable au niveau des prix. Notez que les revendeurs sont souvent les fabricants eux-mêmes qui profitent d’une meilleure visibilité sur Amazon que sur leur propre boutique en ligne.

error: Content is protected !!